Bonjour,

vous allez dire : "et voilà, elle nous a oublié!!" Eh bien non, en fait, j'ai un planning assez chargé en ce moment car ce sont les vacances scolaires et mes ados se multiplient (rire ...) avec le passage de copains et copines.

Mais, j'en ai profité pour faire un peu de classement dans mes bouquins et revues de tricot. C'est ainsi que j'ai retrouvé mon tout premier livre :

mon premier livre tricot

Il a été édité en 1974 et coûtait à l'époque 9,50 francs! Soit moins de 1,50 euros! Ce qui m'a beaucoup amusée c'est le bandeau jaune : "Nouvelle édition" ...

En le feuilletant, nombre de points m'ont rappelé des heures de tricot, des soirées en famille, des discussions avec ma grand-mère ou mes tantes sur tel ou tel tricot. Me sont revenues aussi en mémoire, les après-midi passées à détricoter des pulls ou gilets devenus trop petits ou plus à la mode.

Comme hier après-midi, chez la mère de mon Zhom. Nous nous sommes installées l'une en face de l'autre. Elle, dans son fauteuil et moi à l'envers sur une chaise, le dossier face à moi. Elle tirait le fil et je l'enroulais autour du dossier. Nous avons beaucoup ri, quand parfois un bout s'échappait, et papoté sur son passé de tricoteuse. Au final, nous avons détricoté deux manches d'un ancien pull de mon Zhom. Trois écheveaux par manche. Quand je suis rentrée, je les ai enfilés sur le manche de mon balai, puis, à cheval sur le rebord de la baignoire et hop, arrosées avec de l'eau tiède. Le poids de l'eau permet de défriser la laine en grande partie.

écheveaux mini

J'attends qu'ils sèchent et puis, je peloterais (euh .. je ne sais pas si cela se dit ... tant pis...) la laine (rire).

Pas encore de projet autour, mais comme elle est assez fine, du 2,5 ou 3, je pense la tricoter en double avec un ton uni. Je vous tiens au courant.

Bon week-end du 15 août. Le mien sera joyeux autour d'une rencontre entre tricopines !!!